ANALYSE DE LA SITUATION TOURISTIQUE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Dr Simplice Mathieu SARANDJI
Maître de conférences de géographie
Jacques BAMBARI
Chercheur
Université de Bangui
RESUME :
D’après l’organisation mondiale du tourisme (OMT), le secteur touristique est une force économique dynamique comme cela ne l’avait jamais été possible auparavant ; ceci à cause de deux forces principales à savoir : la mondialisation et la technologie. La République Centrafricaine qui a un potentiel touristique non négligeable (faune, flore, sites d’intérêt touristique, etc.), n’a jusqu’à présent pas su tirer profit des immenses ressources naturelles dont elle est dotée, ni de son potentiel agropastoral. L’enclavement physique du pays, le coût de transport élevé dû au mauvais état des infrastructures routières et la faible densité de la population expliquent, pour une bonne part, les mauvaises performances touristiques du pays.
Or, il faudrait relever avec intérêt que le tourisme est un formidable vecteur du développement et un véritable levier de création d’emplois. L’arsenal touristique est capable d’amorcer le développement ou simplement de contribuer à un mieux-être des ménages. En effet, le secteur du tourisme en République Centrafricaine est institutionnalisé. Il existe un Ministère en charge du tourisme, qui est censé agir en symbiose avec les différents partenaires impliqués dans les activités touristiques en vue d’un réel développement durable.
L’objet de cette étude commune est de mettre en lumière les composantes physiques et humaines de la situation touristique centrafricaine. Notre étude comporte deux principales préoccupations à savoir : la description de la zone d’étude et l’analyse du potentiel ainsi que des enjeux du tourisme centrafricain.

Mots-clés : tourisme, gouvernance, faune, flore, site touristique, parc, potentiel.
ABSTRACT :
No available.
Keywords : tourism, gouvernance, wildlife (or fauna), flora, tourist board, reserve (or park), capacity (potential).

Si cet article vous intéresse, vous pouvez télécharger en cliquant ici!

COMMENTS