PLAN D’EMERGENCE DU TOURISME EN CASAMANCE A L’HORIZON 2020: ENJEUX ET DEFIS

Dr Moustapha GUEYE
Enseignant-Chercheur
Département Economie et Gestion
Université A. SECK de Ziguinchor (Sénégal)
Tel : 00 221 77 501 92 37
mgueye@univ-zig.sn/

RESUME :

Le tourisme constitue un élément clé de l’économie en Casamance. Il revêt une très grande importance puisque l’apport moyen quotidien d’un touriste est estimé à 500 dollars en 2014 selon le ministère sénégalais du Tourisme. Seulement, le Tourisme casamançais reste une activité très fragile. Au total 10.000 arrivées ont été enregistrées par le ministère de tutelle en Casamance pendant la saison touristique 2013-2014 contre 12.000 la saison précédente. Les arrivées sont en effet fluctuantes d’une année à l’autre. Le gouvernement sénégalais semble être convaincu que la Casamance avec ses nombreux atouts à savoir : la qualité d’accueil des populations, l’ensoleillement, les belles plages pourraient à court et moyen termes mieux développer son secteur touristique.
Mais, en 2014, l’apparition du virus Ebola dans la sous-région ouest-africaine et l’instauration d’un visa d’entrée biométrique au Sénégal ont porté un coup très dur au secteur touristique. Ces évènements ont effondré la clientèle internationale et, sont venus s’ajouter aux difficultés structurelles du secteur touristique casamançais: les séquelles du conflit, la nécessité d’un désenclavement routier, maritime et aéroportuaire.
C’est dans ce contexte qu’est élaboré un Plan d’émergence du Tourisme en Casamance dont l’objectif principal est de permettre à la région d’atteindre le cap des 30 mille touristes à l’horizon 2020.
Cette politique très ambitieuse sur la voie de l’émergence et notamment dans le secteur touristique a permis au gouvernement sénégalais d’être classé 5ème dans le Top 10 des meilleurs réformateurs africains en 2015 par le rapport Doing Business publié par la Banque mondiale en décembre 2015.

Mots clés : Sénégal, tourisme casamançais, Plan d’Emergence du Tourisme, enjeux, défis.

ABSTRACT:

The tourism constitutes a key element of the economy in Casamance. It faces a very big importance because the quotidian medium contribution of a tourist is estimated at 500 dollars in 2014.
Just, the casamancese tourism stays a very fragile activity. Overall 10.000 arrivals had been registered in Casamance during the 2013-2014 touristic season against 12.000 the previous season. The arrivals are in fact fluctuated from a year to another. The senegalese government seems to be convinced than the Casamance with her much trumps that is to say: the quality reception of the population, the enlightenment, the beautiful beach could develop during the short et medial terms better his touristic sector.
But, in 2014, the appearance of the Ebola virus in the West African country side and the establishment of an entry biometrical visa in Senegal have inclined a very heavy shock at the touristic sector. These events have collapsed the international customers and, came add its-self to the structural difficulty of the Casamancese touristic sector that are: the conflict consequences, the necessity of a teamster detachment, maritime and airport.
It‘s in this context that is elaborated a tourism emergence plan in casamance whose the principal aim is to permit to the territory to accomplish the cape of the 30 thousand tourists at the 2020 horizon.
This policy very ambitious on the emergence way and especially in the touristic sector has permit to the senegalese government to be classified 5th in the Top 10 of the best world 2015 reformers by doing business.

Keywords : Senegal-Tourism of Casamance- Plan of emergence of the tourism- issues-challenges.

Si cet article vous intéresse, vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant ici!