La question du sens de l’être dans le parcours de Martin Heidegger

Nicolas Yvon DENGONI KOYAYORO
Enseignant chercheur, Université de Bangui
Courriel : ydengoni@yahoo.com
Professeur Hubert MONO-NDAJANA
Université de Yaoundé 1

RESUME
La question du sens de l’être dans le parcours de Martin Heidegger est très fortement marquée par trois points à savoir : premièrement, la pensée aristotélicienne dans laquelle Heidegger découvre la question du sens de l’être, il lit dès 1907 le livre de Franz Brentano intitulé : De la signification multiple de l’étant chez Aristote. Il consacre la majorité de ses cours des années 1920 à l’interprétation phénoménologique des textes d’Aristote. Deuxièmement, la phénoménologie husserlienne lui a permis de lire les recherches logiques dans les années 1909. Le troisième point, la théologie. Dans son ouvrage, Acheminement vers la parole, l’auteur affirme « Sans cette provenance théologique, je ne serais jamais parvenu sur mon chemin de pensée ».

Mots clés : « sens de l’être », « pensée aristotélicienne », phénoménologie, théologie.

ABSTRACT
The question of the sense of being in the course of Martin Heidegger is very strongle marked by three stages such as firstly aristotelian thinking in which Heidegger discovers the question of the sense of being, he read since 1907 the book of Franz Brentano entitled the multiple meaning of aristotetle’s being. He consecrates majority of his lessons of twentier in phenomenology interpretation of the books of Aristotle. The husserlian phenomenology allows him to read the logics searches in the ninete (1900). And finaly, theology. In his bouk, Step towards word, the author says : « without this theologie origin, I should never be upstart to my thought way ».

Keywords: “sense of being”, “aristotelian thinking”, phenomenology, theology.

Si cet article vous intéresse, vous pouvez le télécharger gratuitement ici