Insertion professionnelle des femmes diplômées issues des grandes écoles privées dans l’entrepreneuriat informel à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Adouobo Christophe N’DOLY
Enseignant Chercheur
Département de Sociologie
Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody
ndolychristophe@gmail.com

———————————————————————————————————————
Submitted: 2020-03-20 valued: 2020-04-17 validated: 2020-06-16
———————————————————————————————————————

RESUME

L’entrepreneuriat informel est un secteur d’activité pourvoyeur d’emplois en Côte d’Ivoire. Si depuis l’indépendance en 1960, il est dominé par les opérateurs économiques aux compétences professionnelles non scolaires, force est de constater que ces deux dernières décennies, de nombreux jeunes diplômés (filles et garçons) s’orientent vers ce secteur considéré comme non structuré où le micro-entrepreneuriat reste très développé. Le présent article se propose d’analyser les stratégies mobilisées par les femmes diplômées issues des grandes écoles privées d’Abidjan dans le processus de leur insertion professionnelle. Pour y parvenir, une enquête ethnographique a été réalisée auprès de 38 femmes diplômées. La collecte des données s’est faite au moyen d’entretiens semi-directifs individuels avec en toile de fond des récits de carrière décrivant la trajectoire professionnelle de chacune de ces femmes. En mettant en évidence le profil des femmes enquêtées et les représentations sociales que celles-ci se font de l’entrepreneuriat informel, l’étude montre que d’une part, l’insertion professionnelle de ces femmes dans l’entrepreneuriat informel s’est faite par le biais du capital social individuel et d’autre part, par l’entremise du réseau familial.

Mots-clés : Insertion professionnelle, femmes diplômées, entrepreneuriat informel

ABSTRACT :

Informal entrepreneurship is a sector of activity providing employment in Côte d’Ivoire. If for a long time, it has been dominated by economic operators with non-academic professional skills, it is clear that today mary young graduates (girls and boys) are moving towards this sector considered as unstructured where micro-entrepreneurship remains very developed. This article aims to analyze the strategies used by women graduates from the large private schools of Abidjan in the process of their professional integration. To achieve this, an ethnographic survey was carried out among 38 women graduates. Data were collected through individual interviews against the backdrop of career stories describing the professional trajectories of each of these women. By highlighting the profile of the women surveyed and the social representations that they make of informal entrepreneurship, the study shows that, on the one hand, the professional integration of these women in informal entrepreneurship has taken place through individual social capital and on the other hand through the family network.

Keywords : Professional integration, women graduates, informal entrepreneurship

Si cet article vous intéresse, vous pouvez le télécharger gratuitement ici

COMMENTS