Le refus des frontières identitaires dans Le Ventre de l’Atlantique de Fatou Diome.

Samedi KOYE
Université de Moundou (Tchad)
samedi_koye@yahoo.fr
&
MADJINDAYE Yambaïdjé
Université de N’Djaména (Tchad)
madji_genial@yahoo.fr

———————————————————————————————————————
Submitted: 2020-10-31 valued: 2020-11-22 validated: 2020-11-29
———————————————————————————————————————
RESUME
La question de l’identité est au cœur de la production romanesque de Fatou Diome. Victime d’une identité doublement refusée, l’auteure de Le Ventre de l’Atlantique traite récurremment de l’identité qu’elle considère comme une forme subtile d’expropriation, de discrimination et de racisme. Le propos de cet article est donc de réfléchir sur l’identité, telle qu’elle est perçue par la romancière et qui se recoupe avec l’hybridité. Écartelée, au même titre que ses personnages, entre l’Europe et l’Afrique, mais aussi entre la France et le Sénégal, Fatou Diome, se livre, à travers Le Ventre de l’Atlantique, à une écriture de soi. L’écriture de l’identité s’érige dès lors en une forme de thérapie psychologique à la fois pour l’auteure et pour le lecteur, mais aussi pour soi et pour l’Autre, quelle que soit la différence géographique, raciale ou de genre. Au bout du compte, l’étude révèle, à l’aune de la critique thématique, que la construction identitaire répond, chez Fatou Diome, à une logique de déconstruction des stéréotypes identitaires pouvant déboucher sur un humanisme universel dans lequel les frontières identitaires s’effondreront tel un château de cartes.

Mots-clés : Fatou Diome – Identité – Racisme – Autre – Hybridité – stéréotypes identitaires.

ABSTRACT:
The question of identity is at the heart of Fatou Diome’s novel production. Victim of a doubly denied identity, the author of Le Ventre de l’Atlantique deals recurrently with identity as a subtle form of expropriation, discrimination and racism. The purpose of this article is therefore to reflect on identity, as perceived by the novelist, which intersects with hybridity. Divided, like her characters, between Europe and Africa, but also between France and Senegal, Fatou Diome, through Le Ventre de l’Atlantique indulges in self-writing. The writing of identity thus becomes a form of psychological therapy for both the author and the reader, but also for oneself and the Other, regardless of geographical, racial or gender differences. In the end, the study reveals, in the light of thematic criticism, that Fatou Diome’s construction of identity responds to a logic of deconstruction of identity stereotypes that can lead to a universal humanism in which identity boundaries will collapse like a house of cards.
Keywords : Fatou Diome – Identity – Racism – Other – Hybridity – identity stereotypes.

Si cet article vous intéresse, vous pouvez le télécharger gratuitement ici

COMMENTS